Bienvenue dans la saison du Verseau

Jan 21, 2022 | Astrologie

Habituellement quand on fait des recherches sur les différentes saisons du zodiaque et les signes on trouve des listes de caractéristiques, les bons côtés, les zones d’ombres… Sans parler des « memes » qui très honnêtement me réjouissent autant que vous (peut être plus – j’ai un rapport légèrement indécent aux gifs et autres memes et je ne me soigne pas), même s’il faut garder en tête que c’est de l’humour et donc les consommer avec le plus grand des seconds degrés.

Nous sommes bien plus que notre signe solaire ou même que notre grande trinité (soleil, ascendant, lune), un thème de naissance c’est si riche !

J’ai décidé de créer une série d’article pour vous présenter les saisons du zodiaque et les signes sous un jour un peu différent. J’ai été inspirée par une de mes Manipurettes d’amour pour ce projet. Je vais donc vous emmener à la découverte de la constellation, des étoiles, des mythes, légendes et autres gossips divins cachés derrière les noms de chaque signe. J’espère que ça vous enchante autant que moi ! (On est parti pour une année, donc vous avez plutôt intérêt à avoir répondu oui)

On continue donc ce cycle avec le Verseau

Nous voilà entré dans la saison du Verseau, il est donc temps d’explorer la mythologie de cette constellation que le soleil traverse du 21 janvier au 18 février. Tout comme le Capricorne cette constellation fut identifiée par Ptolémée. Elle se trouve dans une partie du ciel souvent appelée « La Mer » car on y trouve de nombreuses constellations aquatiques telles la Baleine, les Poissons, Éridan, etc.

Contrairement au Capricorne et à d’autres signes dans le zodiaque le Verseau n’est pas associé à un animal. Cela rend l’étude des mythes qui l’entourent un peu plus floue.

Le Verseau est en ce moment au coeur des conversations en astrologie notamment notamment à cause de l’ère du Verseau, encore plus ces derniers temps car certains disent que nous serions en train de rentrer dans cette nouvelle ère, voire que nous y sommes depuis quelques années. Mais la définition des ères reste laborieuse et il est difficile pour les astrologues d’accorder leurs violons sur le sujet. Je vais donc vous en dire deux mots mais je mets toute la nuance du monde et j’insiste sur le fait que je ne suis pas une experte du sujet, j’ai donc essayé de condenser ici un maximum de sources fiables pour vous éclairer rapidement sur ce qu’est la mystérieuse ère du Verseau (parenthèse offerte parce que je suis sympa).

Le Verseau est gouverné par les planètes Saturne et Uranus, Uranus est une planète moderne découverte au 18ème siècle et préside à la « Nouvelle Humanité » que l’on appelle donc l’ère du Verseau. Cette théorie a été développée au 18ème en France par chez Delaulnaye, Volney, et Dupuis dans L’Origine de tous les Cultes.  La définition des ères astrologiques dépend de l’astrologie mais aussi de l’astronomie et enfin certaines théories y incluent la religion. Ainsi l’ère du Poissons correspondrait à la domination du Christianisme. Certains pensent que le placement et la taille des constellation dans le ciel détermine aussi la durée de ces ères, ainsi le Bélier durerait moins longtemps que le Poissons. Ces grandes périodes durant plusieurs siècles les phases de transitions entre les ères seraient donc des années durant lesquelles les énergies des ères se mélangent. Nous serions potentiellement en plein dans la transition entre l’ère du Poissons et celle du Verseau. L’ère du Poissons ayant été marquée par le Christianisme, une dominante religieuse et belliqueuse clos un cycle d’ères « animales » avec le Bélier et le Taureau, la précédente ère symbolisée par un être humain, celle du Gémeaux remonte à 6500-4300 av. J.-C. (environ). Nous serions donc en train d’entrer dans cette ère symbolisée par un humain, symbole d’harmonie retrouvée, le Verseau symbolise la solidarité collective, la coopération, la fraternité et le détachement des choses matérielles.

Je vous épargne les détails de placement des étoiles dans le ciel, de comment les trajectoires se coupent et tout ce qui s’ensuit. L’idée c’est que nous serions en train de passer d’un paradigme dualiste, en opposition, à un paradigme unitaire, où le collectif prime. Voilà pourquoi cette ère du Verseau est tant attendue, adulée, idéalisée peut être ? A vous de faire vos recherches et de vous faire un avis, je ne suis pas le grand Guru de la nouvelle ère.

Revenons-en à notre Verseau.

Une origine biblique

Il est symbolisé par le porteur d’eau, l’eau qui s’échappe de l’urne ne serait autre que l’énergie vitale. Il pourrait s’agir ici du porteur d’eau dont parlait Jésus à ses disciples : « Allez à la ville, en y entrant vous y rencontrerez un homme qui portera une cruche d’eau ; vous le suivrez ; et en entrant dans la maison, où il ira, vous direz au maître : où est le lieu où je dois préparer la Pâque avec mes disciples ? » (Matth. XXVI, 17 Marc XIV, 12). L’eau est ici l’eau initiatique, celle de l’esprit, celle avec laquelle Jésus donnera son initiation à ses disciples.

Le Verseau est représenté avec deux flots qui s’écoulent de sa cruche, celui de l’amour et celui de l’énergie. Ces deux mots nous renvoient à cette ère du Verseau qui viendrait mettre un terme au règne du mental et de la matière. Cette eau serait donc celle de la connaissance et des idées renouvelées (voilà pourquoi on dit souvent de vous chers Verseau que vous êtes les visionnaires du zodiaque, capables d’imaginer des mondes qui n’existent pas encore).

Amant de Zeus

Comme vous le savez peut-être déjà, un des passe-temps favoris de Zeus était de transformer ses crushs en animaux divers et de les kidnapper. On ne va pas débattre ici de tout ce qui est dérangeant dans ce concept. Je vais seulement vous conter l’histoire de Ganymède. Jeune berger, soi-disant le plus beau des hommes sur Terre (rien que ça) dont Zeus tomba amoureux. Il décide de le changer en aigle et de l’emmener avec lui sur le mont Olympe pour servir à boire au Dieux (relation toxique bonjour), en échange Ganymède qui se nourrit comme les Dieux obtient la jeunesse éternelle. Zeus décide de lui transmettre l’étincelle divine et de le placer au cieux (son tableau de chasse / récompense perso’ si tu as suivi l’histoire du Capricorne) : il devient la constellation du Porteur d’Eau et se trouve tout près de l’aigle.

Cette histoire « d’amour » explique l’apparition de la constellation, j’aimerai vous proposer une dernière lecture.

Hercule

Vous allez me dire mais que fait Hercule dans cette histoire ? Et bien ce cher Hercule parmi ses 12 travaux eut affaire à Augias, fils de Poséidon, dont les écuries restent sales depuis 30 ans. Les gens décèdent dans les villes alentours à cause de l’odeur pestilentielle (ça vous donne une idée du problème – si vous avez comme moi un petit frère Poissons, visualisez sa chambre).
Hercule se propose d’aider Augias sans demander de récompense, celui-ci se méfie, doutant de la bonne volonté d’Hercule. Ils parviennent donc à un accord : si Hercule parvient à nettoyer les écuries il obtiendra des bœufs, dans le cas contraire Augias gagnera la vie d’Hercule (pas super « fair » à mon goût cette histoire mais bon !)
Hercule se demande comment faire et constate qu’à proximité coulent deux rivières : l’Alphée et le Pénée. Il détourne le cours des rivières pour purger les écuries de leurs immondices et accompli ainsi l’impossible.
Augias l’accuse de ne pas avoir fait le travail lui-même et le chasse sans le récompenser. Cependant Hercule repart avec le cadeau de celui qui apprend à se mettre au service du monde.

Les 30 années d’encrassement représenteraient les 30° des signes du zodiaques, et ce serait le génie propre au Verseau qui inspire l’idée d’utiliser les deux rivières. Cela permet à l’esprit du Verseau de s’écouler et de révéler le meilleur de chacun sous les tas de m*****, soyons clairs. Tas qui ne sont autres que nos accumulations karmiques (et oui Monique, tout se paie un jour). L’eau représente ici l’élévation spirituelle et la connaissance, Hercule agit de façon altruiste et désintéressée, en nettoyant les écuries il apporte la lumière au troupeau (oui le troupeau c’est nous, pauvres bêtes…), il devient donc le serviteur du monde.

Le fait qu’il soit chassé sans récompense nous montre qu’il faut agir sans attendre la reconnaissance mais bien réaliser de son mieux ce qu’il est bon de faire.

Petit clin d’œil final à Hercule et aux fans de Disney. Vous voyez qui est Pégase ? Son petit pote cheval ailé ! (so cute quand ils sont petit – cf le gif ci-dessous)

Le mythe dit qu’il nait du sang de Méduse dont le cou est tranché par Persée, son nom lui vient des sources proches de Pégé. On lui attribue deux sources qui jaillirent de ses coups de sabots, vous voyez où je veux en venir ?

Voilà pour la constellation du Verseau elle aussi pleine de mystère et de promesse d’un monde plus doux, plus harmonieux. Encore une fois l’astrologie et les mythes viennent encourager notre conscience à s’observer et à s’améliorer.

Je conclus comme promis avec quelques dons et ombres de nos amis Verseau. N’oubliez pas que c’est l’ensemble de votre thème qui vous permettra de vraiment comprendre mieux les enjeux de votre incarnation.

Filez sur Céleste trouver l’astrologue qui vous convient !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Tu seras peut être aussi intéressé.e par 

nos derniers articles

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.